This page in English
|

|| Agence || Conseil || Production || Management artistique || Galatea recrute || Références || Contact

Présentation de l'équipe
biographies

Sophie Lanoote | directrice associée

Diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et titulaire d’une licence d’histoire (Paris I - Panthéon Sorbonne), Sophie Lanoote débute sa carrière dans le management culturel au Théâtre des Champs-Elysées (dir. Dominique Meyer) et au Concert d’Astrée (dir. Emmanuelle Haïm). C’est avec enthousiasme qu’elle endosse sans temps mort le rôle de chargée de diffusion pour l'ensemble Les Folies françoises.

Elle complète parallèlement sa formation instrumentale initiale (piano et musique de chambre avec Geneviève Martigny, culture musicale) par une solide formation vocale auprès de Caroline Pelon et Julie Hassler. Diplômée des Conservatoires de la Ville de Paris (CFEM de chant lyrique et baroque), Sophie a créé et managé deux ensembles vocaux et chanté sous la direction de Patrick Cohën-Akenine et Raphaël Pichon. Elle intègre en 2012 la classe de clavecin et orgue de Benjamin-Joseph Steens au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Levallois-Perret.

Sophie fonde Galatea en 2008. Vouée au management artistique, au conseil et à la production de concerts, l’agence tient son nom des Métamorphoses d’Ovide. Son ambition : favoriser l’émergence et l'épanouissement de talents uniques, ainsi que la réalisation des plus beaux projets artistiques. Next step ? La programmation !

Ses langues étrangères : anglais, allemand, italien.
 

 

Leila Soua | project manager

Son diplôme de l’Ecole des Beaux-Arts de Tunis en poche, Leila Soua rejoint la France pour compléter sa formation par un Master de recherche Design & Arts plastiques (Université Jean Monnet, Saint Etienne) et un Master professionnel Ingénierie de la Culture & de la Communication (Université de Versailles).

Passionnée d'art et de culture sous toutes leurs formes - musique, théâtre, arts plastiques, design… - Leila a fréquenté, enfant, le Conservatoire de Tunis où elle a appris à jouer de l'oud (luth oriental) et continue de peindre. 

Elle se rappelle encore sa première rencontre avec Galatea, un matin de mai 2012. Mot d’ordre : relever constamment des défis. Du gâteau pour Leila, qui a pour phrases fétiches : "On va trouver une solution !" et "Qui ne tente rien n’a rien !"...

Ses langues étrangères : arabe, italien, anglais.