This page in English
|

|| Agence || Conseil || Production || Management artistique || Galatea recrute || Références || Contact

Julien Leroy
biographie

"Doté d'un sens musical fort et d'une technique précise, [Julien Leroy] transmet avec clarté la musique qu’il souhaite entendre et défend l’ensemble des répertoires avec la même exigence (…). A cela s’ajoutent ses grandes qualités humaines qui lui assurent un excellent contact avec les musiciens".

  Pierre Boulez (2014)

"Julien est un musicien complet. Un musicien sensible, doté d'une technique impeccable, de l'intelligence de la partition, trouvant le style approprié pour des oeuvres relevant des esthétiques les plus diverses. C'est aussi un excellent communicant. Chaleureux, motivant, inspirant." 

Matthias Pintscher (2014)

Dans Penser la musique aujourd’hui, Pierre Boulez révèle son grand dessein : « Aller jusqu’à la chair nue de l’émotion, disait Debussy ; je dirai : aller jusqu’à la chair nue de l’évidence. » Ceux qui ont suivi l’essor de la carrière de Julien Leroy, ces dernières saisons, l’ont compris : le jeune chef français a fait siennes les injonctions de ces deux éminentes figures. A un solide métier, fait d’exigence, de précision et de maîtrise parées d’élégance, Julien Leroy associe tous les atouts d’un indéniable leadership. C’est ainsi qu’il propose une vision des œuvres inspirantes, tant pour les interprètes que pour les publics, où une grande intelligence stylistique ne sacrifie en rien à l’intensité de l’expérience musicale.

Julien Leroy remporte en 2014 le Premier Prix des « Talents ADAMI Chefs d’orchestre » à la tête de l'Orchestre Colonne. Cette récompense salue un parcours sans faute, que jalonnent non seulement un poste de Chef assistant de l’Ensemble Intercontemporain (EIC), d’abord auprès de Suzanna Mälkki (2012/13) puis de Matthias Pintscher (2013/15), mais aussi ses débuts avec nombre de phalanges françaises – Orchestre Philharmonique de Radio France, Orchestre de Chambre de Paris, Orchestre National de Lille, Orchestre National des Pays de la Loire, de Mulhouse et d’Auvergne, Orchestre symphonique et lyrique de Nancy, Orchestre Régional de Normandie, Orchestre de Picardie – tout en poursuivant ses collaborations avec l’Orchestre National d’Ile-de-France et l’Orchestre National de Lorraine.

Formations et tournées internationales ne sont pas en reste puisque Julien Leroy est invité à diriger l'Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo et l’Orchestre Symphonique Kimbanguiste, les United Instruments of Lucilin, le Slee Sinfonietta de Buffalo, l'Orchestre de la Fondation Gulbenkian à l’invitation de Susanna Mälkki (Francesconi/Quartett), ainsi que l’EIC à la Philharmonie de Paris, au BOZAR Bruxelles, à Rotterdam et Cologne (Schubert-Mark Andre/Winterreise), au Théâtre des Bouffes du Nord (Hector Parra-Marie Ndiaye/Te craindre en ton absence) et en tournée au Mexique, Allemagne, Pologne, Italie... Co-fondateur du Paris Percussion Group, il a aussi dirigé le Nouvel Orchestre philharmonique du Japon, l’Orchestre symphonique de Tokyo, l’Orchestre du Centre National des Arts d’Ottawa, l’Orchestre philharmonique A. Toscanini, l’Orchestre du Festival de Verbier, l'Orchestre Pasdeloup, les ensembles TM+, Sillages et Court-circuit. Il est par ailleurs l’invité régulier du Festival de Lucerne depuis 2012, durant l’Académie, au titre de chef assistant de Pierre Boulez (2012, 2013), puis de Sir Simon Rattle (2014) et Esa-Pekka Salonen (2015).

Son répertoire s’étend ainsi de la musique du 18e siècle à la création, du répertoire symphonique et lyrique à la musique d’ensemble.

Parmi les projets de Julien Leroy, le plus grand défi est sans aucun doute la création du prochain opéra de Philippe Manoury, Kein Licht (livret d'Elfriede Jelinek, mise en scène de Nicolas Stemann). Porté par l'Opéra-Comique, il est co-produit par la Ruhrtriennale, les Berliner Festspiele, Théâtres de la Ville de Luxembourg, Théâtre National Croate de Zagreb, Festival Musica Strasbourg et l’IRCAM.

Violoniste de formation, Julien Leroy s’initie à la direction d’orchestre au sein de la S. Celibidache Stiftung München auprès de Konrad von Abel. Il poursuit sa formation auprès d’Adrian McDonnell à Paris et se perfectionne lors de master classes dirigées par Valery Gergiev, Kurt Masur, Jorma Panula et Daniel Harding, qu’il assiste occasionnellement (Orchestre de la Radio suédoise de Stockholm). Il approfondit ensuite le répertoire contemporain auprès de Pierre Boulez et Laurent Cuniot. En 2009, il est lauréat du Young Artists Conducting Program du Centre National des Arts d’Ottawa (direction Pinchas Zukerman et Kenneth Kiesler) et rejoint l’Académie du Festival de Verbier auprès de Kurt Masur. La même année, il est distingué par l’Honorable Mention Award du Concours international de direction d’orchestre de Tokyo.

Julien Leroy est professeur de direction d’orchestre au Conservatoire à Rayonnement Régional de Metz depuis 2010. Il s’engage également en faveur de DEMOS (Dispositif d’Education Musicale et Orchestrale à vocation Sociale), projet d’envergure nationale qu’il contribue à développer en Ile-de-France et en Lorraine depuis l’origine.

Voir également

Agenda

Programmes

Revue de presse

Audio

Site Internet de Julien Leroy