This page in English
|

|| Agence || Conseil || Production || Management artistique || Galatea recrute || Références || Contact

Solenne Païdassi
biographie

La violoniste française Solenne Païdassi a remporté le Concours Long-Thibaud 2010.
Elle est Révélation Classique de l’Adami 2012.

Elle a été récompensée par de nombreux prix, en France et à l'étranger, entre autres au Concours International de Hanovre 2009, au concours Sion-Valais, et le concours Gyeongnam en Corée.

Elle a été diffusée par les stations de radio France Musique, Deutschlandradio Kultur et NDR Kultur.

En 2012, elle a joué un concert retransmis à la radio SüdWestRundfunk, avec le Radio-Sinfonieorchester de Stuttgart. Elle a été l’invitée de nombreuses émissions sur France Musique, dont les émissions de Gaëlle Le Gallic et Frédéric Lodéon. Elle joue un violon de Giovanni Battista Guadagnini de 1784, prêté par la fondation Zilber Vatelot Rampal.

Solenne Païdassi a déjà donné concerts et récitals partout dans le monde. Sa carrière l’a déjà amenée à jouer dans les salles les plus prestigieuses. Elle a joué à la Tonhalle de Zürich, au Victoria Hall de Genève, au Carnegie Hall de New York, au Concertgebouw d'Amsterdam, salle Gaveau à Paris et a participé à de nombreux festivals, tels que le Festival International de Colmar, le Festival Radio-France de Montpellier, "la Folle Journée", le Festival International de Tongyeong, le Festival International de Sion Valais...

Elle a collaboré comme soliste avec des orchestres tels que l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l'Orchestre Sinfonia Varsovia, l'Orchestre Philharmonique de Montpellier, l’Orchestre National de Lille, sous la direction de chefs renommés, entre autres Lawrence Foster, Shlomo Mintz, Vladimir Spivakov, Darell Ang...

Après avoir terminé ses études aux Conservatoires de Nice et Genève, puis à la Royal Academy de Londres et au Curtis Institute of Music de Philadelphie, elle a obtenu un diplôme de Konzertexam de la Hochschule für Musik und Theater de Hanovre.

Son premier CD, enregistré aux côtés du pianiste Laurent Wagschal, sert les sonates de Franck, Pierné, Saint-Saëns (2013, Indesens). Le suivant, consacré à Stravinsky et Szymanowski (2014, Aparté) avec la complicité du pianiste Frédéric Vaysse-Knitter, reçoit un accueil très élogieux de la presse, et notamment un CHOC de Classica. 

Solenne Païdassi joue un violon de Gian Battista Guadagnini datant de 1784, prêté par la Fondation Wilber Vatelot de Paris.